LES NOTAIRES DE MARQUILLIES

dhennin
Messages : 110
Enregistré le : jeu. 15 mars 2007 14:40

LES NOTAIRES DE MARQUILLIES

Messagepar dhennin » jeu. 16 oct. 2008 18:31

Ami(es) généalogistes bonjour,

Peut être avez-vous remarqué, lors de vos recherches aux ADN, qu'il n'existait pas de Tabellions concernant les notaires de Marquillies ?

Cela vous a peut être bloqué dans la progression de vos recherches, tout comme moi. En effet, plusieurs de mes ancêtres ( DHENNIN) ont épousé des femmes originaires de ce village, et, de ce fait, il me manque plusieurs contrats de mariage important. Tout comme par exemple, celui qui aurait pu confirmer le possible mariage à Marquillies de François DHENNIN et Nicole Restitude DESPREAUX. Ce couple ayant, si vous vous en souvenez, fait l'objet de plusieurs messages sur le site, et dont la date de ce probable mariage le 19.09.1661 n'a pu être confirmer par un document ( ce qui n'empêche pas , certain d'entre vous, d'afficher ouvertement cette date dans différentes généalogies, sans que cela soit véritablement confirmer et donc, au risque de propager une erreur)

Ce manque de documents sur Marquillies ne facilite pas cette recherche, mais tout n'est pas perdu pour autant. Il est certain que le facteur chance est aussi à prendre en compte.

Je me suis renseigné auprès d'un généalogiste ''chevronné'', ayant lui aussi fait des recherches sur Marquillies, principalement sur les ''Dubois'', certain d'entre vous saurons de qui je veux parler.

Avec son aide, on peut dire qu'au XVIIème siècle, l'on trouvait sur Marquillies, 4 notaires ( cette liste n'est pas exhaustive) :

* Jean LEGAY

* Jacques Le BATTEUR

* André Le COMPTE

* Georges MONCHICOURT

Vous savez sans doute qu'à cette époque, les périodes de paix étaient assez courtes, et que les villages étaient souvent victimes de nombreuses exactions, tant de la soldatesque, que des brigands etc..

Et c'est sans doute à cause de cela que l'étude de Me Jean LEGAY fut brûlée vers 1646.

A préciser également, qu'est indiqué dans un acte que Jacques Le Batteur, notaire résident à Marquillies, est réfugié à Lille chez son frère Philippe, boulanger en 1641, ce qui confirme bien qu'il y avait de graves troubles à ce moment là, obligeant donc certainement la population à aller se réfugier dans l'enceinte de Lille. ( l'étude des registres paroissiaux de Lille, de cette époque pourrait, je le pense nous donner des éléments intéressants).

Je ne sais pour l'instant, je manque de précisions à ce sujet, si les autres études sont dans le même cas, mais les liasses qui ont pu échappée à l'incendie, ont été dispersées, comme celle de Jean LEGAY.

Il est question, par exemple, que certaines liasses se trouveraient en Belgique. Marquillies dépendait-t-elle à cette époque de Warneton ? je manque de précisions à ce sujet. Pour comprendre ce qui a pu se passer à cette époque, il faut bien comprendre le contexte historique du moment.

On peut donc espérer que tout n'a pas été détruit, et que les documents qui nous font défaut actuellement, attendent quelque part que l'on vienne les sortir de leur boîte !!

En attendant, si le sujet vous interpelle, et si vous pouvez m'apporter des précisions, idées ou suggestions, soyez en remercié à l'avance.

Amicalement

Etienne Dhennin

DHENNIN GILBERT
Messages : 2
Enregistré le : sam. 15 sept. 2018 15:54

Re: LES NOTAIRES DE MARQUILLIES

Messagepar DHENNIN GILBERT » dim. 16 sept. 2018 17:33

MES ANCËTRES étaient à l'origine de MARQUILLIES et ensuite sont parties s'installer à BAUVIN

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : erbeo, Galami et 6 invités