Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Avatar du membre
tourfl
Messages : 49
Enregistré le : mer. 27 avr. 2016 23:22

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar tourfl » dim. 29 mai 2016 11:38

Bonjour Jean-Louis, Ttous,
Rassurez-vous, je ne suis pas torturé et je ne souhaite pas en rester là, car il s'agit de notre 4ème génération...c'est trop court dans notre arbre pour admettre ce qui n'est qu'une hypothèse.

De ce fil de discussion, deux groupes d’hypothèses se détachent, notre Jean Edouard serait soit :
GH1- Fils de Jean Louis Cyprien DEBROTONNE x Marie Xaverine Ambroisine POULAIN.
GH2- Fils de Nicolas Louis (alias Jean Louis) BROTONNE x Marie Marguerite Florence ROUSSEAUX.
GHx- Soit complétement autre chose….qui reste à découvrir !
Actuellement, le groupe d'hypothèse GH2 faisant de Jean Louis °1839 un candidat potentiel pour être notre Jean Edouard est une réponse qui converge avec les 3 fondamentaux suivant :

F1 - Une naissance autour de 1839.
F2 - Un BROTONNE et non un DEBROTONNE
F3 - Un Louis de La Flamengrie parrain


Un peu de détails :
F1 = 24 ans en 1863 = naissance en 1839. Je ne pense pas qu’il y ait un écart important avec la réalité. Dans l’acte de naissance de Marie Xaverine en 1863 à Longpont, la maman est dite âgée de 23 ans soit une naissance en 1840, pour une naissance réelle en janvier 1841, ce qui s’avère exact. Pourquoi l’âge de Jean Edouard serait erroné ? Nos ancêtres ne savaient ni écrire, ni lire, mais savaient compter.

F2 = quand j’écris « un BROTONNE et non un DEBROTONNE », ça ne veut pas dire qu’il ne faille pas chercher autour de ces deux patronymes. Je mentionne seulement qu’au sein de notre famille, il n’y avait pas confusion, mais effectivement dans les actes notariés j’ai trouvé le notaire qui écrivait « BROTONNE ou DEBROTONNE » lors d’une donation !
Personnellement je regarde bien autour tel que BRETON, BOTOME, DESBROTONNE…etc.

F3 = Un Louis de La Flamengrie parrain, c’est un minimum de convergence à avoir. Bien évidemment, l’idéal serait qu’il soit un véritable oncle de la baptisée, ce qui implique qu’ils soient frères, donc avoir les mêmes parents. Toutefois, c’est une indication uniquement dans l’acte de baptême.

Or, vous avez certainement observé que dans les registres paroissiaux se glissent parfois des erreurs. En effet, certaines informations peuvent être erronées du fait de la rédaction des actes sur la base de déclarations orales.
Il est vrai qu’avoir deux pères qui sont des frères consanguins brouillent un peu les cartes lorsque l’on ne sait ni lire ni écrire.
Si je prolonge mon raisonnement, je dirais que Louis Joseph °1839 de Buironfosse donc scieur de long, si c’est notre Jean Edouard, et Louis °1840 de La Flamengrie pensent peut-être, à tort ou à raison, qu’ils ont le même père et du coup s’appellent entre eux « frères », ce qui, lors d’une déclaration orale fait de Louis l’oncle de la baptisée. Par contre que Jean Edouard scieur de long choisisse un parrain dans la même profession que lui, me semble être un autre point de convergenge.

En synthèse, c'est vrai et ESSENTIEL de trouver son acte de décès… il est bien mort quelque part! mais où chercher ?

Je viens de regarder les dépôts de mendicité à Villers-Cotterêts pour les années 1863 à 1880 sans succès.
Pour mémoire, les dépôts de mendicité ne sont pas à la suite des tables décennales, mais à la fin des registres annuels. J’ai scruté les années

Encore merci pour votre entraide, elle m’est précieuse :D .
Amicalement
Jean-Jacques

Avatar du membre
tourfl
Messages : 49
Enregistré le : mer. 27 avr. 2016 23:22

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar tourfl » dim. 29 mai 2016 15:24

Bonjour Ttous,
Et si nous examinions la piste militaire ? Qui pourrait m’aider ? =D>
Jean Edouard (s’il se nomme réellement Jean Edouard), père de Marie Xaverine a certainement effectué son service militaire. Il a pu aussi être « tiré au sort » l’année de ses 20 ans (en principe archives militaires, série R).
L’année de ses 20 ans serait 1859-1860 (si l’on admet une naissance vers 1839) et sa fiche matricule serait un renseignement précieux.
Hélas, aux AD 02, ces années nous intéressant ne sont pas en ligne, elles ne commencent qu’en 1867…et nous habitons le VAR !
Où pourrais-je écrire pour avoir ces informations ?
Amicalement
Jean-Jacques

Avatar du membre
graffit
Super VIP
Messages : 12211
Enregistré le : jeu. 23 oct. 2008 17:43

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar graffit » lun. 30 mai 2016 09:20

Bonjour :)
tourfl a écrit :il est bien mort quelque part! mais où chercher ?
Dans les registres d'état-civil ;)
tourfl a écrit :e viens de regarder les dépôts de mendicité à Villers-Cotterêts pour les années 1863 à 1880 sans succès.
Pourquoi voulez-vous faire de votre ancêtre un mendiant?
Vous le connaissez comme scieur de long en 1863.
Dans les communes limitrophes des forêts on vivait à l'année du travail que procurait la forêt:bûcherons,marchands de bois,garde-forestier,scieur de long,charbonnier....Le travail ne manquait pas.Jean Edouard est sans résidence fixe à cause de son travail et non parce qu'il est mendiant!
Image Amicalement Graffit

Markus3
VIP
Messages : 1976
Enregistré le : jeu. 6 juin 2013 09:14
Site Web : http://www.werelate.org/wiki/User:Markus3

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar Markus3 » lun. 30 mai 2016 09:52

Bonjour Jean-Jacques et tous,
Jean-Louis écrivait hier :
arreter de vous "torturer" , car il faut parfois se faire une raison et espérer pourquoi pas une découverte ultérieure

Je commence personnellement aussi un peu à saturer après avoir passé presque une semaine entière à cette "exclusivité" monopolisatrice. Il faut que je change un peu de jeu et d'horizon ...

Jean-Louis proposait lundi (il y a exactement 8 jours déjà) :
Il y aurait bien une solution pour résoudre définitivement la question du décès de jean édouard dans le 02 , mais elle nécessite de nombreuses bonnes volonté :D
Il s'agirait de faire les tables décennales de toutes les communes du 02 de 1860 a 1902 afin de lever le doute définitivement.Perso , je peut prendre de A a E
cela ne prendra que quelques heures , une douzaine tout au plus a chacun.

Je viens donc d'essayer de regrouper les communes déjà explorées par les uns et les autres (selon les messages de ce fil) :
1) Jacky indiquait :
J'ai fait des recherches par les TD pour d'autres ° sur Longpont ,un x antérieur et + du couple sans résultat
Recherche également des mêmes actes sur La Flamengrie -sur Puiseux -( en Retz) La Capelle -Villers Cotterêts sans résultats

2) Jean-Jacques précisait :
AD 59 : Rocquigny, Wignehies, Fourmies, Felleries, Cartignies
ainsi que (dans d'autres messages) : Plomion, Sons-et-Ronchères, Buironfosse, Mondrepuis

3) Mercredi, graffit signalait :
J'ai feuilleté les registres d'Haramont de 1863 à 1867 sans succès

4) Moi-même, vendredi :
je continue à être bredouille ! J'explore concentriquement - en vain - depuis lundi quelques villages autour de La Flamengrie et d'autres autour de Longpont.

Plus précisément, voici ce que j'ai personnellement "parcouru" (parfois avec le plus grand soin, parfois avec moins de rigueur) :
Buironfosse, Clairfontaine, Corcy, Fleury, La Capelle, La Flamengrie, Longpont, Louâtre, Papleux, Plomion, Rocquigny, Sons-et-Ronchères, Villers-Cotterêts.

Je fais (ai besoin d') une pause dans cette quête. Mais je vais continuer à "surveiller" les choses et vos développements/prolongements éventuels.
Amicalement,
Marc ROUSSEL

tiobiloute
Super VIP
Messages : 10451
Enregistré le : mer. 25 juin 2008 09:51
Site Web : http://www.entraide-genealogique.net/in ... secteur=59

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar tiobiloute » lun. 30 mai 2016 10:04

Markus3 a écrit :Jean-Louis proposait lundi (il y a exactement 8 jours déjà) :[size=85]
Il y aurait bien une solution pour résoudre définitivement la question du décès de jean édouard dans le 02 , mais elle nécessite de nombreuses bonnes volonté :D


Marc bonjour

Cette proposition n'a rencontré que peu d'écho autrement que par toi ou jean jacques , tu comprendra que devant l'ampleur de la tache je ne n'ai pas donné suite
Cordialement

Jean HERENT

Tout ce que tu peux faire dans la vie, c’est être toi-même. Certains t’aimerons pour qui tu es. La plupart t’aimeront pour les services que tu peux leur rendre, d’autres ne t’aimeront pas.

Avatar du membre
tourfl
Messages : 49
Enregistré le : mer. 27 avr. 2016 23:22

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar tourfl » lun. 30 mai 2016 10:57

Bonjour Graffit, Jean-Louis, Marc, Ttous,
Oui, cent fois oui, LA solution pour résoudre définitivement la question de Jean Edouard serait de trouver son décès O:) …n’abandonnons pas, ce serait dommage [-X .
Jean-Louis, pouvez-vous nous proposer un plan d’action : une liste numérotée de communes à consulter (TD ou Registres à définir) dans une fourchette de dates à définir.
Ensuite, les volontaires, selon ses possibilités pourrait dire : « je prends du N°x au N°x »
De cette façon, nous aurions un véritable tableau de bord pour suivre l’évolution des recherches.
Rien ne sert de courir, le tout est de commencer et de s’y tenir.
Jean-Louis, vous est-il possible au moins d’initier ce plan d’action ? Je vous en remercie par avance.

Quelques Précisions :

P1 – Sur l’identité de la personne à rechercher :
Les recherches potentielles devront porter sur BROTONNE et DEBROTONNE et pas seulement chercher un Jean Edouard, car selon les hypothèses, si c’est un prénom d’emprunt, il pourrait s’appeler Jean Louis ou Joseph Théodore, ou… ?

P2 – Sur la fourchette des dates :

Selon l’un des deux groupes d’hypothèses :

- GH1 – Fourchette de décès = entre mai 1863 et novembre 1880.
En effet, s’il serait fils de Jean Louis Cyprien DEBROTONNE x Marie Xaverine Ambroisine POULAIN, il existe le 22/11/1880 en l’Etude F. BRIZET notaire à La Flamengrie, une Vente après décès par Madame Marie Catherine Désirée POULAIN, veuve DEBROTONNE (en fait au décès de Jean Louis Cyprien).

- GH2 – Fourchette de décès = entre mai 1863 et avant février 1911
En effet, s’il est fils de Nicolas Louis (alias Jean Louis) BROTONNE x Marie Marguerite Florence ROUSSEAUX, nous n’avons que l’acte de décès de Marie Xaverine du 04/02/1911 à Wimy qui précise « fille de défunt Jean Edouard BROTONNE ».
Amicalement
Jean-Jacques

Avatar du membre
JMafille
VIP
Messages : 4035
Enregistré le : dim. 6 sept. 2009 23:34

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar JMafille » lun. 30 mai 2016 11:09

Bonjour Graffit -Jean Jacques -Marc -Jean -Louis et tous

tourfl a écrit :Bonjour Ttous,
Et si nous examinions la piste militaire ? Qui pourrait m’aider ? =D>

Au cours de mes recherches sur des BROTONNE ,j'ai trouvé " côté " militaire un + le 15-5-1858 d'un Ferdinand Jules César acte de dc retranscrit à Sommeron (02) voir l'acte n° 6 p 117-118 dans le lien :Cliquer ici

Sa ° à Lecelles(59),acte n°82 :Cliquer ici

Ce dc retranscrit à Sommeron ( ce qui n'est pas toujours le cas pour diverses raisons ) montre la difficulté suivant le lieu et l'époque de retrouver un + militaire !

tourfl a écrit :Bonjour Ttous,
Et si nous examinions la piste militaire ? Qui pourrait m’aider ? =D>
Jean Edouard (s’il se nomme réellement Jean Edouard), père de Marie Xaverine a certainement effectué son service militaire. Il a pu aussi être « tiré au sort » l’année de ses 20 ans (en principe archives militaires, série R).
L’année de ses 20 ans serait 1859-1860 (si l’on admet une naissance vers 1839) et sa fiche matricule serait un renseignement précieux.
Hélas, aux AD 02, ces années nous intéressant ne sont pas en ligne, elles ne commencent qu’en 1867…et nous habitons le VAR !
Où pourrais-je écrire pour avoir ces informations ?


L'aide sur les AD 02 de Laon est plutôt rare sur le site .il reste néanmoins la possibilité de passer par des associations telles que celles indiquées par les AD 02: Cliquer ici

tiobiloute a écrit :
Markus3 a écrit :Jean-Louis proposait lundi (il y a exactement 8 jours déjà) :[size=85]
Il y aurait bien une solution pour résoudre définitivement la question du décès de jean édouard dans le 02 , mais elle nécessite de nombreuses bonnes volonté :D

Marc bonjour
Cette proposition n'a rencontré que peu d'écho autrement que par toi ou jean jacques , tu comprendra que devant l'ampleur de la tache je ne n'ai pas donné suite


J'avais commencé des recherches par les TD :) ,mais par manque de temps et il n'y à pas que la généalogie dans la vie de tous les jours ! 8-) --Abandon !

A titre d'exemple, je donne signe de vie sur le sujet disposant d'un peut de temps ce matin avant l'hospitalisation et une anesthésie générale de mon épouse pour 13h :roll:


Bonne journée à tous

=;
cordialement
Jacky MAFILLE
les hommes naissent libres et égaux en droit. C'est après la naissançe que ça se gâte!
Un oiseau chante d'autant mieux,s'il chante dans son arbre généalogique-Jean Cocteau

Image
C'est l'hiver
Image

Avatar du membre
graffit
Super VIP
Messages : 12211
Enregistré le : jeu. 23 oct. 2008 17:43

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar graffit » lun. 30 mai 2016 11:15

Bonjour :)

On découvre beaucoup plus en lisant les registres,cela donne des idées de recherches c'est beaucoup plus motivant :)

Tourfl lire les registres permet de découvrir les moeurs d'une époque dans une commune précise,celle où a peut-être vécu votre ancêtre,les professions et les patronymes qu'on y rencontre

J'ai fait une recherche sur Mongobert.
En pleine forêt,il n'y a pas de sage-femme,c'est une "dame de secours"qui vient pour l'accouchement.Une personne d'une soixantaine d'années.
Votre "Pauline MAILLARD" pourrait être cette "dame de secours"

On trouve aussi le patronyme MAILLARD à Montgobert j'ai mis quelques repères vous verrez leur profession

JMafille a écrit : il n'y à pas que la généalogie dans la vie de tous les jours ! 8-) --Abandon
Et nous avons aussi les recherches de nos ancêtres ;)
Image Amicalement Graffit

tiobiloute
Super VIP
Messages : 10451
Enregistré le : mer. 25 juin 2008 09:51
Site Web : http://www.entraide-genealogique.net/in ... secteur=59

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar tiobiloute » lun. 30 mai 2016 11:15

Jean jacques bonjour

N'ayant pas spécialement l'envie ce matin ( c'est lundi ) :( de parcourir les 10 pages : le décès de ce louis joseph né en 1839 a t'il été trouvé :?:.Si non ce serait une avancée de plus par omission pour que ce soit le jean édouard tant recherché

Ps : concernant les tables et parce ce que vous semblait y tenir beaucoup :D , les plus grosses communes a consulter sont celles en A.B.C.L.M.P.S.V , je vais commencer avec les A en espérant que d'autres membres de ce site nous rejoignent en cours de route
Cordialement

Jean HERENT

Tout ce que tu peux faire dans la vie, c’est être toi-même. Certains t’aimerons pour qui tu es. La plupart t’aimeront pour les services que tu peux leur rendre, d’autres ne t’aimeront pas.

tiobiloute
Super VIP
Messages : 10451
Enregistré le : mer. 25 juin 2008 09:51
Site Web : http://www.entraide-genealogique.net/in ... secteur=59

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar tiobiloute » lun. 30 mai 2016 11:22

JMafille a écrit :A titre d'exemple, je donne signe de vie sur le sujet disposant d'un peut de temps ce matin avant l'hospitalisation et une anesthésie générale de mon épouse pour 13h :roll:


Jacky bonjour

J'ai connu cela récemment avec ma compagne opérée d'une prothese du genou , bon courage a ton épouse et a toi meme
Cordialement

Jean HERENT

Tout ce que tu peux faire dans la vie, c’est être toi-même. Certains t’aimerons pour qui tu es. La plupart t’aimeront pour les services que tu peux leur rendre, d’autres ne t’aimeront pas.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités