Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

tiobiloute
Super VIP
Messages : 10451
Enregistré le : mer. 25 juin 2008 09:51
Site Web : http://www.entraide-genealogique.net/in ... secteur=59

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar tiobiloute » mar. 24 mai 2016 17:16

Bonjour

Une péripétie intéressante concernant la forest de Retz en 1870.Jean édouard a t'il pu etre concerné :?:
Cordialement

Jean HERENT

Tout ce que tu peux faire dans la vie, c’est être toi-même. Certains t’aimerons pour qui tu es. La plupart t’aimeront pour les services que tu peux leur rendre, d’autres ne t’aimeront pas.

Avatar du membre
tourfl
Messages : 51
Enregistré le : mer. 27 avr. 2016 23:22

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar tourfl » mar. 24 mai 2016 23:05

Bonsoir Graffit, Marc, Jean-Louis, Léon, Toutes et tous,

Merci beaucoup Marc pour cette approche enharmonique : même son mais pas même nom….César sonnant comme Edouard. (vous l’avez certainement deviné, je suis musicien) :-({|= .
J’ai bien compris que Marc ne croit pas qu'il ait "donné un autre prénom" pour cacher quelque chose. En ce sens, c’est complétement en accord avec ce que j’ai pu glaner de la tradition familiale qui disait :
-« Jean Edouard, ce n’est quand même pas un prénom qui s’invente au détour d’une rue »
Quant à Azari, un prénom bien curieux, certes….mais que l’ange Azari se fasse passer pour le roi Edouard…faudrait faire lire le papier/certificat (livret d’ouvrier ?) avec de sacrés lunettes déformantes, tant au curé lors du baptême qu’au secrétaire de mairie pour la naissance !
Azari est né en 1830 et notre Jean Edouard vers 1839….soit 9 ans d’écart…peut-on parler de « p'tit écart pour l’âge [-X »….9 ans tout de même !!!
De plus tout le parcours de Jean François Azari est bien connu, il se marie le 26/11/1857 à Sons et Ronchères avec Victoire Nathalie LEBEAU…Cliquer ici

Beaucoup plus réaliste serait le Jules César BROTONNE né le 18/03/1837 à Buironfosse…pourquoi pas…toutefois si l’on s’en tient aux actes, il faut lui trouver un frère Louis de la Flamengrie (l’oncle de la baptisée)….pas simple comme équation….mais pourquoi pas… :shock:

Les hypothèses classiques ont-elles toutes été évoquées ? Oui et Non…revenons à l’hypothèse 5, celle de l’enfant naturel. Nous l’avons balayé d’un trait par le fait que Jean Edouard ne pouvait pas avoir un frère (cet oncle de la baptisée) et être lui-même un enfant naturel….le raisonnement est juste…..toutefois à y regarder de plus près, j’aurais bien un Edouard Joseph né le 22 mai 1837 à La Flamengrie. Cliquer ici
Il s’agit de Jean Edouard Joseph enfant naturel reconnu le 20/06/1876. Cliquer ici
Il est enregistré sous le nom de sa mère.
Imaginons le scénario suivant :
Edouard Joseph (alias notre Jean Edouard) rencontre à La Flamengrie Marie Ambroise Xaverine POULAIN. Comme il est scieur de long, ils partent travailler dans la forêt de Retz où naîtra dans la commune proche de Longpont le 4 mai 1863, leur fille Marie Xaverine.
Âgé d’environ 24 ans, et à l’orée de fonder une famille, il est vraisemblable que sa mère (Désirée JOUNIAUX) lui ait révélé qui était son véritable père : un BROTONNE. Ce qui expliquerait qu’il se déclare comme étant un BROTONNE.
Edouard Joseph (alias notre Jean Edouard) se marie à Clairfontaine le 11 mai 1867 avec Isaïe Amélie FORESTIER Cliquer ici….donc bien après 1863, naissance de sa fille à Longpont. Chacun vivant sa vie de son côté.
Marie Ambroisine Xaverine POULAIN avec BEAUDEMONT
Edouard Joseph avec FORESTIER, reprenant son nom de JOUNIAUX puisque pour un mariage, il faut fournir un certificat de naissance. De toute façon, sa mère entérinera le 20/06/1876 sa reconnaissance.
Quant à l’oncle de la baptisée, ce serait aussi un Louis BROTONNE scieur de long (comme lui) de La Flamengrie, il serait oncle par alliance. (voir crayon généalogique en pièce jointe)

La forêt de Retz en 1870 est effectivement une péripétie intéressante qui a pu concerné Jean Edouard. Merci beaucoup Jean-Louis pour ce document.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Amicalement
Jean-Jacques

Avatar du membre
graffit
Super VIP
Messages : 13415
Enregistré le : jeu. 23 oct. 2008 17:43

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar graffit » mer. 25 mai 2016 09:03

Bonjour :)
tourfl a écrit :il est vraisemblable que sa mère (Désirée JOUNIAUX) lui ait révélé qui était son véritable père : un BROTONNE
Pourquoi lui aurait-elle dit BROTONNE pour DEBROTONNE :?: bien que personnellement je pense qu'il peut s'agir d'une mauvaise transcription lors de la naissance à Longpont
tourfl a écrit :Quant à l’oncle de la baptisée, ce serait aussi un Louis BROTONNE scieur de long (comme lui) de La Flamengrie, il serait oncle par alliance
Oncle par alliance !
Le mariage a eu lieu en octobre 1864 et Marie Xavièrine est née en mai 1863


Jean Edouard aurait-il abandonné son métier de scieur de long puisque Joseph Edouard est manouvrier à Sommeron lors de son mariage?
ImageAmicalement Graffit

Markus3
VIP
Messages : 1976
Enregistré le : jeu. 6 juin 2013 09:14
Site Web : http://www.werelate.org/wiki/User:Markus3

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar Markus3 » mer. 25 mai 2016 09:45

Bonjour à tous,
Âgé d’environ 24 ans, et à l’orée de fonder une famille, il est vraisemblable que sa mère (Désirée JOUNIAUX) lui ait révélé qui était son véritable père : un BROTONNE. Ce qui expliquerait qu’il se déclare comme étant un BROTONNE.
Edouard Joseph (alias notre Jean Edouard) se marie à Clairfontaine le 11 mai 1867 avec Isaïe Amélie FORESTIER ...
Chacun vivant sa vie de son côté.
Marie Ambroisine Xaverine POULAIN avec BEAUDEMONT
Edouard Joseph avec FORESTIER, reprenant son nom de JOUNIAUX puisque pour un mariage, il faut fournir un certificat de naissance. De toute façon, sa mère entérinera le 20/06/1876 sa reconnaissance.

Je suis absolument désolé, mais je crois que nous "planons" de plus en plus ! Je ne trouve pas crédible - a priori - ces histoires de "se déclarer ... reprendre son nom".

Il nous fau(drai)t des indices bien plus palpables et "sérieux" pour accepter un tel ... "scénario", tel que tu le proposes, Jean-Jacques.

Amicalement,
Marc ROUSSEL

Avatar du membre
tourfl
Messages : 51
Enregistré le : mer. 27 avr. 2016 23:22

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar tourfl » mer. 25 mai 2016 10:10

Bonsoir Graffit, Marc, Jean-Louis, Léon, Toutes et tous,
Dans cette Hypothèse 5 (l’enfant naturel), il ne faut y voir que la recherche sur un prénom « Edouard ». J'ai développé cette hypothèse faisant suite au message de Marc.
J’ai scruté les registres de La Flamengrie non pas en cherchant un BROTONNE ou un DEBROTONNE, mais en relevant les prénoms où apparaissait les prénoms Edouard nés dans une fourchette 1835-1843, seul le Edouard Joseph JOUNIAUX correspondait à ma recherche. De là, comme il était un enfant naturel, j’ai imaginé que son père génétique serait un BROTONNE, d’où cette H5 afin de négliger aucune piste possible.
Toutefois, elle n’est pas satisfaisante :evil: , il y a 4 éléments « étrangers » à la chaîne du raisonnement (le nom DEBROTONNE et non BROTONNE ; la naissance en 1863 de Marie Xavérine et le mariage en 1864 faisant seulement à cette date de Louis l’oncle de la baptisée ; Edouard Joseph à son mariage n’est plus scieur de long ; Edouard Joseph sait signé à la naissance de sa fille Marie Laure le 04/05/1869 à Clairfontaine…alors qu’il est mentionné illettré partout….à moins qu’il aurait appris à signer plus tard !).
Amicalement
Jean-Jacques

Markus3
VIP
Messages : 1976
Enregistré le : jeu. 6 juin 2013 09:14
Site Web : http://www.werelate.org/wiki/User:Markus3

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar Markus3 » mer. 25 mai 2016 10:45

Graffit ... Jean-Jacques, et tous,
Un autre point me "heurte" ...
Etant scieur de long dans la forêt de Retz cela limite quand même les communes où il a pu décéder

Et dans ton message le plus récent
Jean Edouard aurait-il abandonné son métier de scieur de long puisque Joseph Edouard est manouvrier à Sommeron lors de son mariage?

A l'époque, les "pauvres" gens avaient plusieurs activités, en fonction des saisons.
Tel ou tel individu pouvait être noté sur les actes successivement et alternativement (dans la même année ou sur 3 ou 4 ans) "manouvrier", puis "journalier", "ménager", voire en Picardie "sayeteur", "tisserand", "coupeur de velour" ... et une femme "fileuse", "ménagère", etc ...
Un scieur de long (même si c'est un métier assez "technique" ---> un spécialiste scieur en haut, et un scieur en bas) pouvait très logiquement ne pas exercer cette activité très longtemps et toute sa vie. Fatigue (voire "usure physique), accident, etc.
Il y avait sans doute aussi des "campagnes" de coupe, comme cela a déjà été évoqué plus haut dans ce fil de discu. Il pouvait par son travail être attaché à tel gros propriétaire forestier ou telle "scierie" dans des communes pas toujours très proches l'une de l'autre.

Donc "filtrer" (examiner/parcourir) les actes par la seule mention de la profession me semble être une erreur, surtout pour une période assez longue de plus de 3 ou 4 ans.

Quand nous évoquions les éventuelles raisons de la "disparition des écrans radar" de ce fameux "Jean Édouard", j'ai oublié de citer l'ampleur du phénomène typique de l'époque : l'exode rural et la mise en place des réseaux de chemin de fer

Je suis tout-à-fait conscient que mes remarques (celle-ci et les précédentes) ne produisent pas d'avancée(s) réelle(s). Je ne voudrais pas non plus laisser penser que mes interventions sont juste le fait d'apporter systématiquement la contradiction aux uns ou aux autres.
J'aime simplement vraiment ce type d'énigme difficile ! Pour bouffer du temps, c'est vraiment "top" en tout cas !
Même si nous ne trouv(er)ons rien, c'est ultra passionnant !

Amicalement,
Marc ROUSSEL

tiobiloute
Super VIP
Messages : 10451
Enregistré le : mer. 25 juin 2008 09:51
Site Web : http://www.entraide-genealogique.net/in ... secteur=59

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar tiobiloute » mer. 25 mai 2016 10:54

tourfl a écrit :la naissance en 1863 de Marie Xavérine


Pour changer un peu , une anecdote au sujet de la naissance de celle ci.Tiré de son acte de naissance , je cite : née hier quatre du mois courant a 10 heures du soir dans un canton de la foret de Retz lieu dit "la grosse pierre".Serait ce cette pierre Clouise :?:

Capture6.PNG
Cordialement

Jean HERENT

Tout ce que tu peux faire dans la vie, c’est être toi-même. Certains t’aimerons pour qui tu es. La plupart t’aimeront pour les services que tu peux leur rendre, d’autres ne t’aimeront pas.

Markus3
VIP
Messages : 1976
Enregistré le : jeu. 6 juin 2013 09:14
Site Web : http://www.werelate.org/wiki/User:Markus3

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar Markus3 » mer. 25 mai 2016 11:04

Merci beaucoup, Jean-Louis !
C'est toujours très passionnant de se ... "documenter autour".
Mais dis moi donc ... tu ne cites pas la référence de cet ouvrage ?
Merci d'avance !
Amicalement,
Marc ROUSSEL

tiobiloute
Super VIP
Messages : 10451
Enregistré le : mer. 25 juin 2008 09:51
Site Web : http://www.entraide-genealogique.net/in ... secteur=59

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar tiobiloute » mer. 25 mai 2016 11:16

Markus3 a écrit :Mais dis moi donc ... tu ne cites pas la référence de cet ouvrage ?


Marc bonjour

Voici le lien :D et un autre plus général

http://cfranquelin.free.fr/shrvc/produc ... ome_26.pdf

https://www.google.fr/search?q=Contes++ ... +bel+homme
Cordialement

Jean HERENT

Tout ce que tu peux faire dans la vie, c’est être toi-même. Certains t’aimerons pour qui tu es. La plupart t’aimeront pour les services que tu peux leur rendre, d’autres ne t’aimeront pas.

Avatar du membre
tourfl
Messages : 51
Enregistré le : mer. 27 avr. 2016 23:22

Re: Jean Edouard BROTONNE, une épine généalogique

Messagepar tourfl » mer. 25 mai 2016 12:21

Bonsoir Graffit, Marc, Jean-Louis, Léon, Toutes et tous,

Merci beaucoup pour ces documents, c’est toujours très intéressant. Effectivement dans l’acte de naissance de Marie Xavérine, il est précisé « dans la forêt de Retz, lieudit la Grosse pierre »…est-ce la Pierre Clouise ?

Une correspondante m’avait envoyé une photo du « vieux chemin de Longpont, laie de la grosse pierre » Est-ce celle-ci ?

Concernant le métier de scieur de long, ça pouvait n'être que le temps d’une saison de coupe. Beaucoup de nos ancêtres avaient plusieurs métiers.

Pas de soucis Marc pour vos apports, ils sont toujours très intéressants à étudier.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Amicalement
Jean-Jacques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités