bourgeois de ville

marguerite vlieghe
Messages : 4
Enregistré le : jeu. 8 déc. 2016 21:08

bourgeois de ville

Messagepar marguerite vlieghe » jeu. 9 mars 2017 10:05

afin de ne pas faire d'erreur dans mon arbre je voudrai donner des explications a ma famille que je réunis comme chaque année depuis 13ans et cela début Mai.
leur préparer cette exposition sans se tromper est difficile et je ne peux pas mettre de fausses informations.

bourgeois de ville : est ce une fonction ou autre chose ?
j'ai trouve il y a bien longtemps des renseignements sur ma famille dans les bourgeois de ville de kortrijk dans plusieurs villes
qui peut éclairer ma lanterne?
y a-t-il les archives des bourgeois en ligne car je n'ai pas fais Oudenaarde car j'habite à 1200kms
merci

v.pv74
Messages : 233
Enregistré le : mar. 26 févr. 2008 13:21

Re: bourgeois de ville

Messagepar v.pv74 » ven. 10 mars 2017 09:47

Bonjour

LA BOURGEOISIE


La bourgeoisie donnait à son détenteur certains droits et privilèges mais aussi certains devoirs. Ceux-ci peuvent varier d’une bourgeoisie à l’autre. Les droits et devoirs des bourgeois sont décrits dans les coutumes de la ville.
De même, toutes les communes ne possédaient pas de bourgeoisie. Seules les villes ayant reçus privilèges et franchises possédaient la bourgeoisie.
Dans votre secteur de recherche (Flandre intérieure, bas Artois) , les communes possédant une bourgeoisie étaient celles :

- Armentières
- Bailleul
- Béthune
- Cassel
- Estaires
- Merville
- La Gorgue
- La Bassée
- Lille
- Ypres

Dans le sud de la Flandre Intérieure (région Merville-Estaires-Nieppe) et le pays de l’Alloeu, les bourgeoisies les plus prisées étaient celles de Bailleul et d’Ypres, puis après venait celle d’Estaires.

Les individus acquéraient la bourgeoisie par intérêt. Dans le cas d’Estaires, la bourgeoisie procurait à son détenteur :

1/ le droit d’exercer certaines fonctions municipales (échevins, greffier, receveur…..) certains métiers réglementés par des corporations (marchand drapier, portefaix…..)
2/ l’exonération du droit d’escars qui est un droit de mutation sur toutes les successions
3/ une protection juridique
4/ une très importante protection juridique sur le droit des successions

Quant aux devoirs, outre le fait de relever la bourgeoisie, le bourgeois d’Estaires était tenu de participer à la sécurité de la cité (organisée en milice bourgeoise) et bien sur d’aider tout autres bourgeois.

Le bourgeois forain

Comme je l’ai énoncé plus haut, chaque bourgeoisie avait ses propres spécificités, celles-ci sont décrites dans les coutumes de la ville. Certaines bourgeoisies acceptaient les bourgeois forains c'est-à-dire que les personnes non résidentes de la ville pouvaient également être bourgeois (ex un habitant de Nieppe pouvait être bourgeois d’Ypres). Généralement, les bourgeois forains avaient des obligations supplémentaires par rapport aux bourgeois « intra muros » , ils devaient, par exemple, résider quelques semaines par an dans la ville où ils étaient bourgeois, ou encore avoir un représentant dans la ville… chaque bourgeoisie avait ses propres règles et sa propre administration.

Les bourgeoisies de Lille, Ypres, Bailleul, Cassel et Estaires acceptaient les bourgeois forains.
Dans notre cas, ici, la bourgeoisie d’Estaires attiraient de nombreuses familles du pays de l’Alloeu (La Gorgue, Sailly/Lys, Laventie, Fleurbaix) mais on retrouve aussi des bourgeois d’Estaires habitant dans le Poitou !
Les 2 plus importantes bourgeoisies foraines du secteur (Flandre intérieure) étaient celles de Bailleul et d’Ypres avec une influence européenne (Pays Bas, Italie, Angleterre… !)


Le bourgeois par achat :

La bourgeoisie s’acquerrait par achat. A Estaires, une personne devenait bourgeoise sur l’acceptation du magistrat de la ville en payant une somme d’argent évaluée sur l’ensemble de ses biens en Flandres. Dans certains cas, il était possible d’acquérir la bourgeoisie gratuitement, les bourgeois « reçus gratis » étaient généralement des personnes ayant rendus services à la cité. Lors de sa réception, le bourgeois prêtait serment de sa bourgeoisie au magistrat de la ville. On ne pouvait être bourgeois que d’une seule ville.

Le bourgeois par relief :

La bourgeoisie était héréditaire, c'est-à-dire que les enfants d’un bourgeois étaient aussi bourgeois et étaient donc soumis aux obligations de leur bourgeoisie. L’une des obligations était la reconnaissance de cette bourgeoisie. Chaque enfant devait reconnaître sa bourgeoisie en la « relevant ». Le relief de la bourgeoise (on trouve également le terme de rachat de bourgeoisie) se faisait à la majorité de la personnes, généralement lors de son mariage ou d’un état honorable. En fait le relief servait à renouveler le serment de bourgeoisie.

A Estaires, les reliefs de bourgeoisie devaient se faire dans les 8 semaines après le mariage.
Le magistrat de la ville veillait à ce renouvellement : parfois les échevins demandaient au curé la liste des mariages de l’année afin de contrôler le relief de leurs bourgeois !
Cependant, il n’est pas rare de retrouver des reliefs en dehors ce cette période de 8 semaines après le mariage.

Le relief de la bourgeoisie d’Estaires coûtait 1 florins et 10 patars pour tout relief entre un bourgeois et un étranger à la bourgeoisie.
Quant au relief entre 2 bourgeois, il était gratuit.
Comme on ne pouvait être bourgeois que d’une seule ville, quand un mariage avait lieu entre 2 époux tous 2 bourgeois de ville différentes, l’un des époux devait renoncer à sa bourgeoisie.

Le relief était obligatoire, les personnes omettant de la relever devait payer des amendes et pouvaient même en être « escarsser » c'est-à-dire perdre leur bourgeoisie

L’escarssement ou la renonciation à la bourgeoisie

Pour quitter la bourgeoisie d’une ville, le bourgeois devait y renoncer devant le magistrat de la ville. Il renonçait à son état en payant une somme indexée sur le montant des ses biens. Par exemple à Estaires, pour quitter la bourgeoisie les personnes devaient payer en argent 10% de ses biens en Flandres.
On pouvait également perdre sa bourgeoisie sur décision du magistrat de la ville, notamment lors des défauts de reliefs.


Comment retrouver mes ancêtres bourgeois ?

Les registres de bourgeoisie sont conservés dans les archives communales des villes (généralement déposés aux AD) . D’une ville à l’autre, ces registres sont plus ou moins bien tenus et permettent de remonter une généalogie notamment lorsque les reliefs sont clairement bien indiqués.
Pour de nombreuses villes du secteur, les registres ont été detruits lors de la guerre 14/18. Mais quand ceux ci existent encore, ils peuvent être de précieux compléments d’information pour le généalogiste.



Pour conclure, la bourgeoisie, dont le sens du mot à changer aujourd’hui, procurait à ses détenteurs identité et sécurité. Le statut de bourgeois n’était pas réservé à une certaine classe sociale, mais touchait tout les individus de la société du pauvre journalier au riche propriétaire terrien.

Le droit de devenir Bourgeois se transmettant soit de manière héréditaire soit par mariage, les bourgeois notaient dans leurs registres :
- quand quelqu'un "optait" pour la bourgeoisie (ou y renonçait), à quel titre (et de qui) il detenait ce droit : ceci permet d'avoir directement la généalogie de certaines personnes

Cdt
Maryanne

Conreur
Messages : 73
Enregistré le : jeu. 26 juil. 2012 15:55

Re: bourgeois de ville

Messagepar Conreur » ven. 10 mars 2017 10:43

Bonjour à tous,
Ce n'est pas moi qui a posé cette question sur la "bourgeoisie" mais je tiens à remercier Maryanne pour la clarté, la précision et surtout la grande utilité de ses explications. Nous sommes tous amenés à rencontrer dans nos travaux cette mention de "bourgeois de Lille" ou autres et jusqu'à présent, j'ignorais totalement le sens de cette qualification. Merci donc encore et bien cordialement.
Gérard

Conreur
Messages : 73
Enregistré le : jeu. 26 juil. 2012 15:55

Re: bourgeois de ville

Messagepar Conreur » ven. 10 mars 2017 10:44

Bonjour à tous,
Ce n'est pas moi qui a posé cette question sur la "bourgeoisie" mais je tiens à remercier Maryanne pour la clarté, la précision et surtout la grande utilité de ses explications. Nous sommes tous amenés à rencontrer dans nos travaux cette mention de "bourgeois de Lille" ou autres et jusqu'à présent, j'ignorais totalement le sens de cette qualification. Merci donc encore et bien cordialement.
Gérard

ticayou
Messages : 6
Enregistré le : mar. 18 nov. 2014 10:33

Re: bourgeois de ville

Messagepar ticayou » sam. 11 mars 2017 08:08

Il est bien vrai qu'on apprend tous les jours, et je ne regrette pas cette lecture matinale, documentée et très claire ! Merci Maryanne.

Avatar du membre
dufi78
Messages : 140
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 00:56
Site Web : http://gw.geneanet.org/dufi78

Re: bourgeois de ville

Messagepar dufi78 » sam. 11 mars 2017 10:59

Je m'associe aux remerciements mérités pour cette excellente synthèse historique. =D> =D> =D>

Rencontre-t-on également une bourgeoisie de mêmes principes en Hainaut et Cambrésis ? et autour de quelles villes ?

Bonne journée à tous,
Frédéric D.

creton
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 20 nov. 2008 21:21

Re: bourgeois de ville

Messagepar creton » sam. 11 mars 2017 11:25

Grand merci à Maryanne pour ce sujet très intéressant.

margueritevlieghe
Messages : 21
Enregistré le : lun. 19 sept. 2016 20:14

Re: bourgeois de ville

Messagepar margueritevlieghe » mar. 14 mars 2017 21:47

merci Maryanne
oui c est moi qui est posé cette question car je fais ce qu on appel une cousinade VLIEGHE au mois de Mai et les descendants me posent toujours la question. On m'avez dit que être bourgeois de ville c 'était être gardien des portes de la villes...???????
quand on est homme cela pouvait être possible voir genre policier ou autre mais une femme je ne comprenais pas.
J'ai trouvé les bourgeois de ville de kortijk pour les VLIEGHE avec plusieurs communes.
Cela m'a beaucoup aidé pour faire le regroupement avant 1700
merci pour toutes vos explications

Avatar du membre
graffit
VIP
Messages : 11925
Enregistré le : jeu. 23 oct. 2008 17:43

Re: bourgeois de ville

Messagepar graffit » mer. 15 mars 2017 17:23

Bonjour :)

Très intéressant la synthèse. Merci Maryanne. :)
dufi78 a écrit :Rencontre-t-on également une bourgeoisie de mêmes principes en Hainaut et Cambrésis ? et autour de quelles villes

Oui il y a aussi de la bourgeoisie très ancienne en Haynaut
Pour voir les privilèges des bourgeois de Valenciennes et découvrir les BERNIER Cliquer ici
Pour Cambrai Cliquer ici

Avec l'aide de google vous saurez s'il y avait des bourgeois dans les villes qui vous intéressent
Amicalement Graffit
Image

Avatar du membre
dufi78
Messages : 140
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 00:56
Site Web : http://gw.geneanet.org/dufi78

Re: bourgeois de ville

Messagepar dufi78 » mer. 15 mars 2017 18:29

graffit a écrit le 15 mars 2017, 17:23
Oui il y a aussi de la bourgeoisie très ancienne en Haynaut
Pour voir les privilèges des bourgeois de Valenciennes et découvrir les BERNIER Cliquer ici
Pour Cambrai Cliquer ici


Merci beaucoup pour cette aide à la recherche.
Bien cordialement
Frédéric D.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité